Trois trophées de plus après une formation à la gestion des conflits

Mme Chanssignon n’est pas peu fière : trois nouveaux trophées sont venus s’ajouter à la superbe hure de sanglier qui ornait déjà son bureau, cadeau de la Fédération de chasse du département des Alpes-Atlantiques, un partenaire fidèle de notre SCD. Et pourtant… « Encore une fois, nous sommes passés près de la catastrophe », admet-elle. « Et encore une fois, c’est notre sens aigu de l’innovation qui nous a sauvés. » Un constat que partage Pernelle, monitrice étudiante à la BSB et nouvelle héroïne de l’UBU à la suite de cette terrible affaire. Mais que s’est-il donc passé ?

Jeudi dernier, la BSB accueillait une formation à la gestion des conflits assurée par Jean-Claude Jargon, l’un des meilleurs spécialistes des techniques managériales contemporaines. Apôtre de l’active learning, M. Jargon avait apporté plusieurs animaux-totems avec lesquels les participants pourraient mettre en pratique les techniques enseignées. « C’est une forme d’intervention tout à fait classique à laquelle j’avais déjà eu recours à de nombreuses reprises», explique-t-il au téléphone depuis sa chambre d’hôpital. « Dans un premier temps, les stagiaires sont initiés à la notion de congruence et au triangle de Karpman puis, une fois les éléments théoriques posés, ils passent à la pratique. Je ne comprends pas ce qui a mal tourné. Mon hypothèse est que certains participants étaient trop bêtes pour suivre cette formation. »

De fait, après avoir explicité, avec la limpidité qui le caractérise, le concept-clé de son intervention, M. Jargon a invité les stagiaires à observer les interactions des animaux enfermés dans une grille d’analyse, « environnement sain et parfaitement maîtrisé », selon le consultant. « Tout y est régulé et équilibré : les velléités d’indépendance du requin sont contrebalancées par l’inertie de la tortue, elle-même en butte à l’attrait du nounours pour le collectif. La chouette canalise les énergies dans une direction optimale et la position centrale du renard assure la cohésion de l’ensemble. Comme vous le voyez, tout cela est transparent et parfaitement logique. »

C’est pourtant autour de cette grille que le drame se noue. Un ou plusieurs des participants décident soudain, pour une raison inconnue, d’en extraire les animaux et de les transférer dans le triangle de Karpman. « Cet outil n’a évidemment pas été conçu pour ça ! », s’indigne M. Jargon. « C’est l’évidence même : il y avait cinq animaux et seulement trois positions possibles dans le triangle. Il faut vraiment être un abruti fini pour ne pas se rendre compte que ça ne colle pas ! Et placer le nounours en persécuteur, la tortue en sauveur et le requin en victime… Là, ce n’est plus de la stupidité, c’est un record ! »

sniper-1194303_960_720
Les chasseurs d’Alberonne nous ont sauvé la mise !

Incapables de réguler leurs rapports conflictuels, les animaux pris de panique s’échappent du triangle : la chouette s’envole, le renard détale et le requin dévore le nounours avant de sectionner la main de Jean-Claude Jargon qui tentait de l’arrêter. La BSB est le théâtre d’une scène d’horreur : stagiaires terrifiés courant dans tous les sens, intervenant se tordant au sol dans une mare de sang, animaux livrés à eux-mêmes parmi les herbes folles de la bibliothèque… C’est alors que Pernelle, postée à la régulation des places de parking au sein de la BSB, décide d’intervenir. Au mépris de toutes les règles hiérarchiques et procédures de rapport d’incident établies depuis des générations de bibliothécaires, la jeune femme prend sur elle de contacter la Fédération de chasse du département des Alpes-Atlantiques via son téléphone personnel.

« Tout autre établissement aurait sanctionné cette initiative par une procédure disciplinaire des plus rigoureuses », reconnaît Mme Chanssignon. « Mais nous qui cultivons l’innovation comme d’autres les salades, nous avons reconnu dans l’acte de Pernelle l’une de ses manifestations spontanées, ce que l’on appelle vulgairement une idée de génie. Et puis, quand même, elle a sauvé des vies. » Répondant à l’appel de la monitrice en détresse, les chasseurs d’Alberonne, fidèles à la convention de partenariat signée avec l’UBU, ont promptement rallié la BSB pour pacifier la zone au calibre 12. Tortue, requin et renard mis hors d’état de nuire, les secours ont évacué le malheureux Jean-Claude Jargon vers l’hôpital d’Alberonne, où sa main sectionnée a pu être recousue sous les yeux admiratifs des internes en médecine.

Grands seigneurs, les chasseurs ont une fois de plus offert leurs trophées à notre directrice. « Il manque la chouette », nuance celle-ci pour masquer son émotion. « Des témoins disent l’avoir vue se diriger vers la bibliothèque de droit où réside notre colonie de hamsters d’Alsace, et qui est actuellement fermée au public. Reste à savoir qui, des rongeurs ou du rapace, aura le dernier mot. » En récompense de son initiative innovante, Pernelle a reçu des mains de M. Saba, président de l’UBU, un M.U.G. (Médaillon Universitaire Gratificatoire) d’honneur ainsi que la promesse de se voir rembourser son coup de téléphone salvateur. M. Jargon, lui, se remet lentement de sa blessure. « J’ai sans doute manqué de congruence dans cette affaire », reconnaît-il, « mais l’assertivité me force à dire que rien de tout cela ne serait arrivé si les stagiaires de cette formation n’avaient pas été si c… » [Par respect pour un grand penseur encore convalescent, nous ne retranscrirons pas la fin de cette phrase.]

Publicités

Un commentaire sur “Trois trophées de plus après une formation à la gestion des conflits

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :