Par crainte de payer ses pénalités de retard, un étudiant s’engage dans la Légion étrangère

Payer ses pénalités de retard pour les ouvrages qu’on n’a pas rendus à temps n’est jamais un moment agréable pour l’étudiant ou l’enseignant qui doit alors ouvrir son porte-monnaie à l’agent souriant en charge de la régie. L’application de cette procédure unique dans le notre SCD, inscrite, pour des raisons évidentes, dans le règlement de la seule bibliothèque de Droit, suscite cependant un nouveau phénomène qui n’a été rendu visible que récemment par les efforts du personnel pour retrouver un lecteur coupable d’un retard de dix-huit documents sur deux mois. Les recherches ont montré que l’étudiant incriminé, Alexandre Brozdyn, s’était en réalité engagé dans la Légion étrangère par crainte de rembourser les sommes qu’il devait à la bibliothèque universitaire.

Après enquête, le recruteur au poste d’information de la Légion étrangère de Nice a bien voulu témoigner : « En effet, nous nous souvenons très bien d’Alexandre Brozdyn. Cet aspirant nous a exposé ses motivations pour rejoindre nos rangs, qui étaient tout à fait recevables : il n’a pas fait mystère des risques qu’il encourrait à revenir dans sa bibliothèque. » Un cas isolé ? Sûrement, il s’agit d’un phénomène bien plus large si l’on en croit le sergent recruteur : « Ce n’est pas la première que nous recrutons un étudiant de l’UBU pour ces raisons. Ça doit être au moins le cinquième cette année, alors qu’on est en avril. Et ça fait plusieurs années que ça dure. Je dirais même que le phénomène a tendance à se renforcer depuis 2-3 ans, ça a dû varier dans l’ordre du simple au double. »

france-79573_960_720
Le blocage Apogée d’Alexandre ne devrait pas l’empêcher de monter en grade lors de sa prochaine opération au Sahel

Le constat est le même dans d’autres postes interrogés, à Nogent-sur-Marne comme à Lyon : systématiquement des étudiants de l’UBU en proie au même problème, profitant de leur passage dans ces régions pour franchir le pas. « On est plutôt satisfaits des recrues en provenance de l’UBU, se félicite un colonel képi blanc, ce sont généralement des gars avec la tête bien sur les épaules et un bon esprit, ils font du bon boulot sur le terrain ». La formation délivrée à l’UBU se retrouve ainsi portée par des soldats d’élite sur tous les fronts aux quatre coins du monde où la France est engagée.

L’engagement dans la Légion étrangère présente un avantage certain pour certains étudiants de l’UBU, mais est à l’origine d’une perte non négligeable de revenus pour les bibliothèques, puisqu’il empêche toute poursuite dans le but de récupérer les pénalités. Le SCD de l’UBU est toutefois fier de contribuer par son règlement à la sécurité du territoire et à la Défense nationale. Qui plus est, cette découverte ouvre de nouvelles perspectives de débouchés pour les étudiants de l’université des Beaux-Ubacs. Le président M. Saba songe d’ailleurs à formaliser ces relations en nouant un partenariat avec le commandement de la Légion étrangère pour développer cette filière d’avenir.

Publicités

3 commentaires sur “Par crainte de payer ses pénalités de retard, un étudiant s’engage dans la Légion étrangère

Ajouter un commentaire

  1. Ce problème ne devrait plus en être un depuis la substitution des châtiments corporels aux suspensions de prêt. Pour une vraie égalité devant le prêt, oui à l’extension de cette politique à la BU Droit ! Pour une meilleure intégration professionnelle des étudiants, oui au développement d’un partenariat avec la Légion ! Pour que notre SCD soit partie prenante de ce partenariat, votez Michel comme chef de projet !

    J'aime

  2. La boucle est bouclée, les étudiants-légionnaires sont désormais inscrits automatiquement à la bibliothèque. On a retrouvé Alexandre. Une OpEx est-elle prévue pour l’exfiltrer de la caserne, avant application des châtiments corporels idoines ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :