La BU Éducation fermée après un match amical entre le SCD de l’UBU et les étudiants de STAPS

Afin de doper la participation lors de sa dernière enquête Bibqual+ sur la satisfaction des usagers, le SCD de l’UBU, à l’exemple d’autres bibliothèques universitaires, avait promis une récompense à la promotion qui comporterait le plus grand nombre de répondants. Avec un taux de retour de 27,75 %, la L2 de STAPS a remporté le prix : un match de ballon prisonnier contre l’équipe du SCD.

« La rencontre s’annonçait sous les meilleurs auspices », raconte Mme Aussade, directrice du Département des Services aux Utilisateurs, à l’origine de cette belle initiative. « Les locaux de la BSB se prêtaient particulièrement bien à cet événement, et les agents volontaires avaient suivi une formation aux sports de balle. Les recommandations du groupe projet avaient été suivies à la lettre, tout aurait dû bien se passer. »

lost-places-1719535_960_720
La BU a « grave pris cher », selon la capitaine des STAPS

C’était sans compter sur le mauvais temps. À la dernière minute, les giboulées de mars ont rendu impraticable le site fraîchement désherbé de la BSB et imbibé le ballon en mousse acquis spécialement pour l’occasion. « On ne pouvait pas tout annuler alors que les étudiants s’étaient déplacés en masse », explique Mme Aussade. « Heureusement, certains de ces sportifs assidus avaient sur eux des ballons de handball, la question du matériel était donc résolue. Restait celle du terrain : nous nous sommes repliés sur la BU Éducation. » Choix on ne peut plus judicieux, cette bibliothèque fermant ses portes à 17h et le match ayant lieu deux heures plus tard. Cependant, il est vite apparu que les locaux trop vitrés, surchargés de rayonnages, n’étaient pas adaptés à l’activité ; bémol supplémentaire, nos collègues se sont trouvés démunis face à l’usage imprévu de ballons en caoutchouc, outils qui ne leur avaient pas été présentés en formation.

À la suite de cette soirée ludique et sportive, le bilan reste mitigé côté SCD. « Entre les vitres brisées, les rayonnages cassés, les livres abîmés et les ordinateurs détruits, sans compter les 18 collègues blessés qu’il faudra indemniser, la présidence de l’Université estime excessif le budget consacré à cette action. Vu l’ampleur des travaux, la BU Éducation devrait rester fermée jusqu’à la fin de l’année universitaire », précise Mme Aussade. « Heureusement, la très forte mobilisation de l’équipe du SCD et sa réactivité face aux aléas climatiques ont été soulignées par notre directrice, et seront valorisées lors des entretiens professionnels annuels. » Les étudiants, eux, sont conquis : « Avoir un adversaire commun, ça a vraiment renforcé la cohésion de notre promo », analyse Patricia. « En plus, on a pu coupler la pratique sportive avec la révision des gestes de premiers secours sur les bibliothécaires évanouis. » « On les a foncedés, ils ont rien compris ! » se réjouit Jayson. « La BU, c’est trop d’la balle ! » Un résultat somme toute positif qui devrait inciter le SCD à renouveler sous peu l’expérience.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :