Le SGBm et la transition bibliographique achevés d’ici janvier 2018

Ce matin, le ministère de l’enseignement supérieur et l’agence bibliographique ont annoncé dans un communiqué commun la concrétisation de deux programmes très attendus dans le petit monde des bibliothèques : la mise en place d’un Système de Gestion de Bibliothèque mutualisé (SGBm) dans toutes les bibliothèques de l’enseignement supérieur et l’achèvement de la transition bibliographique.

« Nous sommes fiers de pouvoir fixer une date pour la conclusion de ces deux projets », a déclaré la ministre. « Le SGBm attend son heure au chaud dans une disquette, sur mon bureau. Quant à la transition bibliographique, une poignée de stagiaires suffira à en dessiner les derniers contours. »

Suite à cette annonce, les bibliothèques américaines ont donné, par la voix du président des États-Unis, leur reddition sans condition. Comme l’a expliqué ce dernier, elles sont prêtes à adopter la norme RDA-FR « in toto, in extenso and as soon as possible ».

champagne-592638_960_7201.jpg
Champagne pour tout le monde !

En fin de matinée, M. Richmond, PDG de l’entreprise Gougle, s’est réjoui de ce que « la lisibilité et le signalement des ressources documentaires des bibliothèques sortent renforcés [de ce programme] ». En signe de soutien, il a annoncé la fermeture prochaine de la plateforme Gougle Books et le reversement des documents numérisés sur la plateforme Europeana dès l’an prochain.

Les éditeurs se sont également joints à ce concert de louanges. Selon une dépêche de Presse-France, Sprunger et Elvesier, les deux géants de l’édition scientifique, impressionnés par l’avancée de nos bibliothèques, devraient offrir des « rabais phénoménaux » sur leurs prochains bouquets d’abonnements, conscients des opportunités offertes par le marché bibliothécaire français.

Un jour à marquer d’une pierre blanche pour notre communauté.

Publicités

6 commentaires sur “Le SGBm et la transition bibliographique achevés d’ici janvier 2018

Ajouter un commentaire

  1. Qu’il est réconfortant de constater que la France a retrouvé son leadership sur le monde bibliothéconomique ! Nul doute que, grâce à cette harmonisation mondiale du signalement documentaire libéré des carcans anglo-saxons, nos chercheurs et nos universités auront enfin la place qu’ils méritent (i.e. la première) au classement de Singapour.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :