Améliorer la signalétique pour éviter les accidents de travail en bibliothèque, nouveau chantier pour le CHSCT

« Ne pas avoir indiqué la ligne de sécurité par un marquage au sol approprié  a coûté récemment la vie à un bibliothécaire méconnaissant les opérations de backoffice de son établissement ». C’est ce qu’a annoncé l’AFB (Agence de presse France-Bib). La victime de cette regrettable méprise a stationné plus de 3 minutes dans la zone destinée aux documents à pilonner, et cette courte durée a suffi à actionner l’automate qui envoie les documents dans cette zone de stationnement au broyeur géant dont l’établissement s’était doté quelques mois plus tôt.

Cet accident fatal incite à repenser d’urgence le Traité de San-Marin qui incite tous les établissement signataires à favoriser  la libre circulation des documents et des personnes dans les SCD. Fortement ébranlée par ce triste fait divers, les Groupes d’autodéfense Biblio-luddistes, tout comme les Anti Chaines-Gun, dont la revendication la plus ancienne porte justement sur les dangers de l’automatisation à outrance dans les bibliothéques et favorables au protectionnisme, ont renouvelé leur mise en garde : « Maniaques du trieur, fétichistes de la puce RFID, adeptes du pilonnage assisté par ordinateur, tremblez, car nous ne resterons pas passifs devant le bibliocide organisé! ». D’habitude modérées dans leurs prises de position, les associations professionnelles avaient annoncé, avant même que cet accident tragique soit révélé au public, une journée d’étude consacrée à la question « Bien-être et désherbage, pour un nouveau round-up de négociations ». Interrogée par l’AFB sur cet épineux débat, la direction du SCD de l’UBU a annoncé la saisine d’un CHSCT extraordinaire.

La direction nie catégoriquement tout lien entre cette affaire et un autre accident « de nature administrative », a tenu à préciser Mme Chanssignon, et qui a touché notre magasinier 1ème classe, récemment promu au carré, et même catapulté vers d’autres fonctions. La direction suggère d’ailleurs que Michel puisse faire profiter de son expertise les discussions des élus du CHSCT.

Un commentaire sur “Améliorer la signalétique pour éviter les accidents de travail en bibliothèque, nouveau chantier pour le CHSCT

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :