Révolutionnaire ! Elle utilise des légos pour annoncer à un contractuel que son contrat ne sera pas renouvelé

Quel manager n’a pas eu la boule au ventre au moment de se débarasser d’un collaborateur ? Mme Aussade a eu l’idée révolutionnaire de recourir à des légos pour annoncer à Didier la fin de son contrat, après six ans de bons et loyaux services.

« On les utilisait jusque-là dans nos ateliers d’idéation, mais j’ai réalisé qu’on pouvait appliquer cette méthode à bien d’autres domaines. J’ai donc convoqué Didier, puis sans rien dire, ai saisi l’un de ces personnages souriants et inoffensifs, et j’ai agité son petit bras articulé pour dire « adieu Didier ! » dépeint-elle.

Cette technique semble présenter tous les avantages : innovante, simple à mettre en œuvre et peu chronophage (« Tout cela n’a pas duré plus de deux minutes, c’est formidable »). Surtout, ces petites figurines, aux formes ingénues et au visage perpétuellement souriant, permettent de gommer tous les aspects négatifs liés au chômage et à la précarité.

« J’ai ensuite proposé à Didier d’exprimer à son tour son ressenti à l’aide des légos. Il s’est contenté de les balayer de la main et m’a lancé une chaise. Il aurait pu mieux faire. J’estime néanmoins que c’est une réussite, puisqu’il a ainsi pu exprimer par le geste ce que ses compétences langagières ne lui permettent pas de formuler » achève-t-elle.

8 commentaires sur “Révolutionnaire ! Elle utilise des légos pour annoncer à un contractuel que son contrat ne sera pas renouvelé

Ajouter un commentaire

  1. Brillant ! Si seulement le contractuel du service public pouvait être, comme chantait le grand Bashung, « comme un légo mais sans mémoire »…

    J'aime

  2. Bonjour,
    L’usage de la méthode managériale « Lego » nécessite toutefois une maîtrise qui ne s’improvise pas et qui requiert un long apprentissage. Par exemple, au cours des formations délivrées par l’entreprise Lego à Aarhus ou Frederikshavn (le site de Copenhague est en restructuration puisque aucun bâtiment Lego n’a vocation à être définitif), les candidats sont bien mis en garde de ne pas utiliser le lego « pirate » dont le visage pourrait produire les effets contraires à ceux escomptés. De même, une mauvaise orientation de la tête « méchant flic » (qui présente de l’autre côté une tête « gentil policier ») peut s’avérer contre-productif, à moins de contrôler l’effet humoristique de renversement de situation. Prudence donc !

    J'aime

  3. Bonjour,
    Merci pour cet avis de spécialiste.
    Nous rappelons aux cadres qui souhaiteraient mettre à profit leur droit à la formation que Légoland accueille organise chaque année un séminaire à l’attention des managers publics.
    A très bientôt sur notre blog,
    Les bibliothécaires de l’UBU

    J'aime

  4. Est-ce un canular ?
    On se demande sinon en quoi ce vaudou à deux balles peut être une « technique innovante » : pour habiller le mépris et la lâcheté managériales ?
    En espérant que la chaise n’était pas en Légo…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :