Scènes de liesse en BU Sciences après qu’un étudiant a découvert l’existence du catalogue

C’est un jour historique, un jour d’extase comme on en connait peu, dans un contexte international plombé par la disparition de la zone 327 comme note de dépouillement : un étudiant, Martin L., aurait découvert l’existence de notre catalogue. « Le fruit d’une recherche longue et minutieuse » précise-t-il.

Et Martin de nous décrire la méthode de recherche documentaire traditionnellement employée par ses semblables, celle dite par couverture. Explications.

« Il s’agit de décrire au bibliothécaire le livre que l’on recherche. Par exemple, je recherche un livre à la couverture blanche et rouge, avec un titre en noir ». Cette méthode, aujourd’hui encore largement contestée dans le monde bibliothéconomique, pourrait être, selon certains spécialistes, l’une des causes de l’échec en Licence.

Martin a préféré tester, lui, des procédés alternatifs, comme celui consistant à fermer les yeux, pointer un endroit au hasard sur le plan de la bibliothèque, s’y rendre, puis compter 347 livres et tirer le 348e en espérant qu’il s’agisse, par exemple, d’Interaction forte et régime non-perturbatif : étude de la production de baryons dans les collisions à deux photons de Bertrand Echenard, livre qu’il recherche depuis 18 mois. Cette méthode présente toutefois quelques limites, en premier lieu celle de ne pas fonctionner.

student-1826699_640
Martin L., le trimphe modeste

Martin a douté, longtemps douté, jusqu’à ce jour, où il réalise qu’il existe peut-être « une sorte de liste alphabétique, éventuellement disponible en ligne, décrivant tous les ouvrages de la bibliothèque ». Il s’en ouvre alors à un agent. « Je refuse le terme de héros, n’importe qui aurait pu faire pareil. J’en étais simplement arrivé à un stade où je devais le faire » assure-t-il en toute modestie. A partir de là, tout s’enchaîne : « Le bibliothécaire a tourné son écran vers moi, afin que je puisse bien observer la délicate opération qu’il s’apprêtait à réaliser. Il a ensuite tapé ces trois mots sur un moteur de recherche : catalogue bibliothèques UBU. C’était incroyable ».

Le brave Martin a exulté puis a couru répandre la bonne nouvelle en salle de lecture, allumant la joie et l’allégresse dans les yeux et les cœurs de ses petits camarades. Ceux-ci ont partagé un beau moment de liesse populaire, dansant et chantant, communiant dans une ambiance qui n’était pas sans rappeler celle du 12 juillet 1998. Des instruments de musique et feux d’artifice, spontanément tirés des sacs, ont permis à la fête d’être encore plus belle.

« Je vais peut-être pouvoir trouver les livres que mes profs me donnaient en biblio’ et réussir enfin ma première année » jubile Mireille H., la cinquantaine. « Vous vous rendez compte ? Tous ces livres étaient en fait référencés ! Il suffit de taper des mots dans le catalogue pour les retrouver » explique Lucille K. « J’étais posey, OKLM, t’as vu, quand Martin est venu m’foutre le seum, rapport que j’a pas trouvé ça en preums, t’as vu ?» interroge inexplicablement cet autre étudiant.

Martin, jamais avare d’efforts, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Il me reste encore à comprendre à quoi correspond la suite de chiffres et de lettres que je trouve à côté des titres sur le catalogue. J’espère y parvenir d’ici la fin de ma thèse » conclut cet ambitieux jeune homme.

Un commentaire sur “Scènes de liesse en BU Sciences après qu’un étudiant a découvert l’existence du catalogue

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :