Toujours aucunes nouvelles de notre bibliothécaire mobile Thomas Pesquet

Cela va bientôt faire quatre mois que Thomas Pesquet, responsable de la communication à l’UBU, et bibliothécaire mobile, a disparu.

Voilà 2 ans, l’UBU a instauré ce service innovant, qui invite le bibliothécaire à aller au-devant des utilisateurs. Les bib’ mobiles, comme on les surnomme affectueusement, déambulent dans les salles de lecture et offrent leurs services à la cantonade. Il peut s’agir d’un simple renseignement bibliographique, d’un problème informatique, d’une table bancale à redresser, voire même d’un besoin pressant de scotch ou d’agrafes.

L’UBU, fidèle à sa réputation de leadership dans le domaine de l’innovation, a depuis quelques mois encouragé ses bib’ mobiles à proposer également une offre de services hors-les-murs. M. Flantier, du Département des Services aux Utilisateurs, est ainsi parti 3 semaines au Brésil pour une demande de PEB, l’Universidade de Rio ne répondant plus. M. Indiana, du Service Logistique, avait été lui dépêché à la Bibliothèque Dâr Al-Kutub du Caire après qu’une étudiante, Mlle Manon R., eut perdu un médaillon en Bibliothèque de droit.

Le 17 novembre 2016, Wilfried B., doctorant en biologie, a interrogé M. Pesquet, à l’occasion d’une de ses rondes, sur l’orientation de la pousse des racines et feuilles de salade en apesanteur. « Il a d’abord effectué une brève recherche sur les catalogues. Lorsqu’il a réalisé qu’il n’en sortait rien de pertinent, il est parti en trombe. Son fauteuil vide a tourné quelques instants sur lui-même, comme une feuille morte pendant sa chute (apoptosis) » témoigne-t-il avec cette exactitude propre aux étudiants de l’UBU. « Je suis toujours dans l’attente d’une réponse. Ma thèse commence sérieusement à prendre du retard, je dois soutenir en juin, j’espère qu’il sera rentré d’ici là » tempère toutefois ce sympathique doctorant. « M. Pesquet a disparu sans même avoir demandé de disponibilité. Son poste est gelé. Il m’est impossible de le remplacer. Ça commence à bien faire ces histoires de bib’ mobiles » souligne quant à elle Mme Chanssignon, directrice du SCD.

Nous sommes sans nouvelles à ce jour. Thomas est athlétique, possède une bonne maîtrise des réseaux sociaux et prétend pouvoir parler jusqu’à 5 langues. Féru de géographie, il a  tendance à photographier et à décrire sur les RSN tous les endroits qu’il visite. Son ton lisse, son naturel ravi, sa propension au thurifère et à la dithyrambe, font aujourd’hui grandement défaut à notre communication (de même que les codes de nos comptes Twitter et Facebook qu’il s’est bien gardé de nous transmettre avant de disparaître).

Quoique tu fasses, où que tu sois, rien ne t’efface, Thomas. Reviens-nous vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :