Libéré, délivré !

C’est une heureuse nouvelle qui vient clore ces dix jours d’angoisse.

Le 14 février, nous vous annoncions l’enlèvement d’Etienne, bibliothécaire assistant au sein du Service de l’Informatique Documentaire. Un atelier d’idéation l’avait convaincu de demander une mise en disponibilité et de s’engager pour la paix au Proche-Orient. Tombé entre les mains des agents de l’organisation terroriste Deash, laquelle avait posé des conditions exorbitantes pour sa libération, nous craignions pour sa vie.

C’était sans compter l’initiative de Bibliocycle, l’association des bibliothécaires-cyclistes œuvrant pour la promotion des bibliothèques. Informés de la situation critique d’Etienne, ses membres ont décidé de prolonger leur campagne de février 2017 autour du lac du Bourget jusqu’à Raqqa pour rencontrer ses ravisseurs. Leur travail de persuasion s’est avoué efficace : à l’issue de la rencontre, Deash publiait un communiqué annonçant la libération prochaine d’Etienne.

« Pour nous, la bibliothèque n’était qu’un lieu rempli de livres scélérats, surveillé par de vieilles dames grincheuses portant le chignon », peut-on lire lire dans ce document. « Mais les membres de Bibliocyle nous ont fait comprendre l’importance des bibliothèques pour le développement de l’esprit critique et pour l’avènement d’une citoyenneté active. Le pensée troisième lieu a totalement balayé nos a priori. Les bibliothécaires ne sont pas nos ennemis, ils servent l’intérêt général malgré des restrictions budgétaires drastiques. A l’avenir, nous nous efforcerons d’épargner les personnels des bibliothèques et espérons pouvoir collaborer avec eux. »

De son côté, l’association Bibliocyle s’est contentée d’un tweet tout en modestie : « C’est un petit pas pour les cyclistes bibliothécaires, un grand pas pour l’ #advocacy ». M. Saba et Mme Chanssignon seront à Aix-les-Bains pour accueillir ses membres à leur arrivée. L’équipée pédalerait actuellement quelque part entre le Bosphore et le col du Fréjus.

Quant à Etienne, il décollera de Damas d’ici quelques heures, pour atterrir demain matin à l’aéroport des Alpes Atlantiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :